Le roi des voleurs

Publié le par Fred

Les mensonges de Locke Lamora est le premier tome de la trilogie Les Salauds gentilshommes, écrit par Scott Lynch. Une oeuvre de fantasy light assaisonnée d'humour et d'une bonne dose de roman d'aventure. 

En bref : Locke Lamora est le roi des voleurs dans une ville dominée par la pègre. D'ailleurs le souverain local est aussi chef des voleurs et interdit le vol aux nobles (il s'agirait de ne pas diminuer les revenus des taxes en faisant quitter la ville à ses plus riches citadins).

Mais Locke a été formé par un expert : à l'aide de déguisement, tromperies et habiles manipulations, il trouve toujours le moyen de dérober les intouchables. Jusqu'au jour où il tombe sur plus fort que lui : sa bande va devoir maintenant lutter pour survivre. Le problème ? Sa réputation de héros et bretteur est totalement usurpée et il va devoir se sortir de la galère en bluffant...

Pour toute la cité, Locke Lamora est la Ronce de Camorr, héros, bretteur hors pair et globalement le Robin des bois local. En pratique c'est un lâche manipulateur, prêt a se réfugier auprès des gros bras de sa petite bande. 

Le roman raconte brièvement la jeunesse... turbulente du petit tire-laine. Ses collègues sont embêtés : il vole TROP, à tout le monde, et pour le plaisir avant tout. Evidemment les ennuis lui tombent régulièrement dessus mais il s'en sort tant bien que mal à chaque fois.

Les Salauds Gentilhommes est une des nombreuses bandes de voleur de la cité de Camorr, ce qu'ils manquent en muscles, ils le compensent en ruse. Volant à tout va, y compris aux autres voleurs, leurs objectifs sont aussi ambitieux que démesurés.

Un jour, un mystérieux individu qui se fait appeler l'Homme Gris commence à éliminer brutalement une bande de voleur après l'autre. Personne ne sait qui il est, mais à l'aide d'un mage à son service il tue nuit après nuit. Forces de polices et truands sont tous impuissants face aux boucheries successives. Alors que les Salauds Gentilhommes sont lancé dans la plus grande escroquerie de leur vie, le temps presse avant que l'Homme Gris leur tombe dessus à bras raccourcis...

Ce livre est excellent en tout point ! Tout d'abord le style d'écriture est fluide, avec des dialogues bien écrits et bien menés. L'action s’enchaîne rapidement et on ne s’ennuie pas une seconde. L'humour est très présents, que ce soit dans le style grinçant de la bande de voleur dont on suit les péripéties ou les petites piques de l'auteur, il y en a pour tous les goûts. Concernant l'aventure elle-même, il y a certes quelques stéréotypes du genre mais également de très bonnes surprise dans l'avancement du récit.

Premier tome d'une trilogie, les mensonges de Locke Lamora se termine bel et bien (et d'une sacrée façon). Un tome relativement court finalement qui a poussé le consommateur que je suis à acheter immédiatement la suite.

La suite ici !

 

Publié dans Fantasy, Favoris

Commenter cet article