Epopée poilue

Publié le par Fred

De cape et de Crocs est une Bande-Dessinée au scénario de Alain Ayrole, les graphismes sont assurés par Jean-Luc Masbou. Quand un loup andalou au caractère colérique fait équipe avec un renard français féru de poésie et qu'ils partent en quête d'un trésor, mais surtout d'une aventure, cela donne cette saga !

Don Lope de Villalobos y Sangrin (rien que ça) est un loup espagnol à l'ego démesuré et ayant soif d'action. Pour les beaux yeux de sa belle il irait au bout du monde, quitte à charger furieusement à travers tout ce qui s'interpose. D'ailleurs il le ferait sans doute sans motivation, juste pour le seul plaisir de croiser l'épée...  Armand Raynal de Maupertuis est son compère le renard français à la langue bien pendue, c'est un genre de Cyrano de Bergerac en plus svelte et poilu. Adepte des bonnes choses il est plus posé que son compagnon mais tout aussi attaché à son honneur. A eux deux aucun défi n'est trop grand, ils recherchent activement l'aventure, et vont la trouver rapidement sous la forme d'un sauvetage qui se transforme en chasse au trésor. Une chasse particulièrement étrange et pleine de rebondissement, c'est le moins qu'on puisse dire.

Car dans "De cape et de Crocs", une aventure c'est en vrac : un lapin courageux et son ami le caillou, une bohémienne dont la beauté n'a d'égale que le caractère en acier trempé (certain diraient lunatique, instable et orgueilleux), des pirates superstitieux à la limite du crétinisme, un janissaire forcé de faire bon gré mal gré équipe avec deux chrétiens, un poulet-perroquet enroué, un cul-de-jatte adepte des poursuites intrépides, une île maudite, un voyage sur la lune, des cannibales, un scientifique incompréhensible, incompris et déjanté, un méchant au rictus macabre, des duels ou la prose tiens un aussi grand rôle que l'adresse au fleuret, un navire hantée et j'en passe des meilleures !

Si vous avez de la culture, vous aimerez les réparties spirituelles et les très nombreuses références à des films et livres bien connus. Détournés en parodies, ou au contraire honorées en pastiche, c'est une série d'easter Egg qu'on prend plaisir à dénicher. Et si vous manquez ces références, qu'importe, vous rirez de ces aventures loufoques et des personnages qui se prennent au sérieux quand ils devraient s'abstenir ! 

Lisant assez peu de BD en temps normal, je ne peut pourtant que recommander chaudement De Cape et de Crocs, l'odyssée animalière la plus improbable et savoureuse qu'on puisse trouver !

 

Publié dans BD, Favoris

Commenter cet article