Best of Books n°4 - H2G2

Publié le par Fred

Le Guide du Voyageur Intergalactique (ou H2G2 pour les habitués) est une saga de Science-Fiction écrite par Douglas Adams. Elle est particulièrement remarquable pour son humour anglais absurde omniprésent. Mais genre : vraiment. Les péripéties que vivent le héros auraient de quoi le rendre complètement frappadingue.

H2G2

Ce Best Of Book est garanti sans spoiler étant donné que l'action se déroule au début du premier tome. On retrouve Arthur Dent notre héros bien malgré lui qui se retrouve obligé de se coucher devant un bulldozer qui s'apprête à raser sa maison pour faire passer une déviation d'autoroute. Heureusement pour lui, son ami Ford Prefect vient lui donner un coup de main afin de l'emmener dans un bar lui annoncer au calme la destruction prochaine de la Terre.

M. Prosser était en discussion avec un porte-parole des chauffeurs de bulldozer pour savoir si oui ou non le cas d'Arthur Dent relevait de la psychiatrie et, dans l'affirmative, combien il faudrait les payer. Il parut surpris et légèrement inquiet de voir qu'Arthur avait de la compagnie.
- M. Dent serait-il enfin revenu à la raison ?
- Pouvons-nous - pour l'instant - admettre que ce n'est pas le cas ? répondit Ford.
- Eh bien ? soupira M. Prosser.
- Et pouvons-nous également admettre qu'il est bien parti pour rester planté là toute la journée.
- Et alors ?
- Alors, tous vos hommes vont rester eux aussi toute la journée ici à ne rien faire ?
- Ca s'pourrait, ça s'pourrait.
- Eh bien si vous avez une bonne fois pour toutes décidé d'agir ainsi, vous n'avez en fait aucun besoin qu'il reste allongé là en permanence, n'est-ce pas ?
- Comment ?
- Vous n'avez pas vraiment besoin de lui, reprit Ford sur un ton patient.
.M. Prosser réfléchit à la chose.
- Eh bien, non, pas vraiment, finit-il par concéder, je n'en ai pas exactement besoin...
Prosser avait l'air bien embêté : il avait l'impression que l'un d'eux ne tournait pas très rond.
- Alors si vous considérez comme acquis qu'il est effectivement là, nous pourrions lui et moi nous éclipser une demi-heure jusqu'au pub. Cela vous semble comment ?
M. Prosser en pensait que ça lui semblait parfaitement débile
- Voilà qui me semble parfaitement raisonnable... dit-il d'un ton de voix rassurant, non sans se demander qui il voulait rassurer.
- Dans ce cas, repris Ford, si vous voulez bien simplement venir ici venir vous allonger.
- Quoi ?! dit M. Prosser.
- Ah ! Je suis désolé ! dit Ford, peut être ne me suis-je pas parfaitement fait comprendre : il faut bien que quelqu'un reste allongé devant ces bulldozers, n'est-ce pas ?
- Quoi ? répéta M. Prosser.
- C'est fort simple, lui expliqua Ford, mon client M.Dent dit qu'il cessera de gésir ici même dans la boue à la seule et unique condition que vous veniez l'y remplacer.
- Vous voulez, dit Prosser en répétant cette nouvelle idée, que je vienne m'allonger là...
- Oui.
- Devant le bulldozer.
- Oui.
- A la place de M. Dent
- Oui.
- Dans la gadoue ?
- Dans la, comme vous dites, gadoue.
Sitôt que M. Prosser eut compris qu'il était en  définitive le perdant dans cette affaire, ce fut comme si un poids avait quitté ses épaules : voilà qui ressemblait plus a son univers habituel.

Cet exemple exprime bien le mélange de farfelu et de complètement absurde qui imprègne en profondeur la série. Ford, contrairement aux apparence n'est pas cinglé. C'est juste un extra-terrestre qui a décidé que l'univers n'avait qu'a s'adapter à lui, et pas l'inverse, et que si il insiste suffisamment longtemps les choses finirons par bien s'arranger (pour lui).

Avec Arthur dans le rôle du pauvre terrien déboussolé, ils forment un duo parti pour des aventures pas banales dans cette œuvre culte, ayant même donné une adaptation au cinéma.

Publié dans BoB, Hors-serie

Commenter cet article