L'œil du Golem

Publié le par Fred

L'oeil du Golem - Bartiméus tome 3 - Jonathan Stroud

L'œil du Golem est le deuxième tome de la trilogie de Bartiméus, un roman de light fantasy extravagant écrit par Jonathan Stroud. La critique du premier tome est disponible ici, mais l'histoire se déroulant quelques années après les spoilers sont sans trop de conséquences.

En bref : Nathaniel est un jeune et brillant magicien anglais qui grimpe rapidement les échelons de la hiérarchie au gouvernement. Récemment, la Résistance anti-magiciens est devenue préoccupante et de plus en plus d'individus semblent devenir insensibles à la toute puissance de leurs maîtres. Nathaniel est chargé de neutraliser la menace au plus vite, notamment sa meneuse qui n'est autre que Kitty qu'il avait croisé (de façon humiliante) dans ses jeunes années. Avec l'arrivée d'un Golem qui massacre à tour de bras et les plans ambitieux de la Résistance pour frapper les symboles magiciens, l'ego de Nathaniel est malmené. Il va lui falloir recourir à l'intenable mais très rusé Bartiméus. Mais le démon est toujours aussi déterminé à ne pas lui obéir, et il dispose de toute une gamme de moyen pour lui pourrir l'existence - tout en obéissant scrupuleusement aux ordres, bien sûr !

Quelques années ont passé depuis le précédent tome. Grâce à son spectaculaire succès Nathaniel s'est imposé très jeune comme quelqu'un de très efficace et de puissant parmi le club très strict que forme l'aristocratie des magiciens. Fini le gosse pleurnichard, place à l'arrogante étoile montante et chouchou du Premier Ministre.

Bien évidemment les progrès sociaux de notre jeune ami on fait quelque peut enfler sa tête. Heureusement pour nous, les démons de Jonathan Stroud sont irrévérencieux au possible. Ne comprenant pas bien la logique humaine ou ses règles de politesses élémentaire ils accomplissent à la lettre leurs instructions. Seulement s'il est possible de ridiculiser leurs invocateurs au passage, de faire échouer la mission qu'on leur a confié où même de dévorer quelques humains au passage... ils ne vont pas rater la moindre occasion. 

Du coup ce tome conserve l'humour commun à toute la trilogie malgré les thèmes pourtant sérieux qui sont abordés. Outre une bonne dose de complots entre collègues et de conflits avec des révolutionnaire terroristes, on a droit à la menace du vieil empire magique Techèque déchu, un monstre terrifiant, un squelette cinglé et Kitty. Oui, j'ai bel et bien inclus Kitty comme un élément à part entière dans cette liste. La jeune rebelle oscille constamment entre l'effacement nécessaire dans une société dominée par des magiciens capricieux et un tempérament explosif allié à une bravoure suicidaire !

Le personnage de Nathaniel pourrait être insupportable s'il n'y avait pas ses interactions avec Bartiméus et Kitty. A ces moments là il perd totalement le contrôle de la situation pour notre plus grand plaisir. Idem quand Bartiméus tente de faire le malin avec ses "collègues" démons et que ses tentatives de manipulations se retournent une fois sur deux contre lui.

Ce tome comporte sensiblement plus d'action que le précédent. De plus, de très, très, très nombreuses notes en bas de pages viennent régulièrement nous divertir. Il faut dire qu'elles sont écrites par notre démon préféré qui a toujours une vision des choses pour le moins... étrange. C'est très rafraîchissant à lire, et pourtant les enjeux sont sensiblement plus élevés que la dernière fois. On frôle la catastrophe à plusieurs reprises.

J'ai beaucoup aimé en apprendre plus sur le passé pittoresque de Bartiméus. Ses récits se voulant héroïques confinent souvent au ridicule mais dévoilent malgré tout une facette très intéressante de l'histoire remaniée par Stroud.

Mon coup de cœur est probablement pour une scène anthologique de pillage de tombe qui tourne mal. Il faut dire que la tombe en question est celle d'un des plus puissant magiciens ayant jamais existé, et que son gardien, devenu cinglé après cinquante ans d'isolement dans un mausolée représente un adversaire aussi formidable qu'étrange.

L'œil du Golem est un livre appartenant à la catégorie des romans au ton léger capable d'amuser aussi bien les jeunes lecteurs par ses situations cocasses que les plus vieux avec son humour plus subtil. Le décalage total de la narration souvent faite par le démon est juste génial et donne à ce livre son côté mémorable !

Publié dans Fantasy, Light

Commenter cet article