Quêter plus pour Leveler plus

Publié le par Fred

Après quelques jours de pauses on reprend avec un bref article (parce que je suis feignant) sur une BD un peu particulière. Il s'agit là du deuxième tome des Aventures de Stevostin par un petit malin du nom de Gregory Makles. Pourquoi commencer par le deuxième ? Principalement parce que le premier est plus court, plus moche moins beau et surtout impossible à trouver à un prix abordable.
 
Pour faire simple, les Aventures de Stevostin c'est une BD parodique de l'univers de World of Warcraft... mais pas que ! Même si les fans sont évidemment la cible prioritaire, l'humour absolument pas fin (mais toujours percutant) est accessible à tous. En plus, comme nos personnages principaux sont des crétins avérés toutes les situations potentiellement complexes sont expliquées par notre aimable narrateur.
 
Mais parlons-en de nos personnages justement. Notre "héros" - faute de meilleure terme, c'est Stevostin lui-même, alias Stevo pour les intimes. C'est un Orc typique. Comprendre pour les non-initiés que c'est une espèce de brute verte au QI de parpaing qui à tendance à régler ses problèmes en tapant dessus. Malheureusement les résultats laissent à désirer... Heureusement le bonhomme est assez sympathique pour avoir monté une équipe de choc. Son meilleur ami est Kalahane le chasseur séducteur. Il est accompagné de sa dernière conquête en date Proulout l'autruche (au sens propre, c'est bien d'un piaf qu'on parle). Frelon Vert, dernier membre du trio est un guerrier rachitique qui, je cite "tape comme une femme". En outre c'est une véritable victime, attiré dans cette aventure contre son gré et à de grands risques personnels !
Couverture de ce tome avec un personnage en rouge que vous pourriez être à même de reconnaître derrière la subtile caricature...
Concernant l'aventure, en bref nos compagnons vont tenter d'accomplir une série de quêtes toutes plus foireuses que les autres dans un seul but : avoir plus de butin. Oui, parce qu'ils sont pas là pour rigoler eux, contrairement à nous autres lecteurs. Leurs péripéties les feront croiser une vache hippie, Daenerys la démoniste morte-vivante et Nicolas Sarkozy.
 
Ai-je oublié de parler des très nombreuses références à d'autres œuvres et personnages célèbres ? On compte en vrac la série enfantine le club des 5, le jeu Team Forteress, mais aussi Steve Austin (le "vrai" cette fois, ils n'allaient pas se priver), Batman ainsi que les plus sérieux Luke Skywalker et Oussama Ben Laden. Il y en a vraiment pour tous les goûts et beaucoup on reproché à la BD de partir dans un gros délire. Ce qui n'est pas faux d'ailleurs. J'ai hâte de voir qui va tomber sur cet article avec les mots-clés apparemment aléatoires (mais véridiques !) qu'il contient !
 
Finalement cette BD n'a que deux bémols potentiels. L'humour pas du tout subtil. Mais bon après tout si vous la lisez c'est que vous êtes là pour vous détendre par pour vous prendre la tête sur un pavé de texte (quoique... ?). Et aussi les dessins ne sont franchement pas mirobolants. L'auteur en joue une fois ou deux et s'amusera même à placer de temps en temps des détails dans ses cases. En général ce sera du gore, ou du dégeu ou du ridicule... ou les trois à la fois. Pour moi cette BD est avant tout un plaisir coupable idéal pour échanger des blagues dessus avec des amis. Et après tout si un bouquin vous permet de faire des private jokes que personne d'autre ne comprend, c'est déjà un bon point, non ?
 
Non... ?

Publié dans BD, Humour

Commenter cet article