World of Warcraft - En terre étrangère

Publié le par Fred

World of warcraft - Wow - BD lullabi ludo - Walter Simonson

En terre étrangère est le premier volume d'une longue série de BD sur l'univers de World of Warcraft. Écrite par Walter Simonson et dessinée par Ludo Lullabi cette BD est une œuvre pensée exclusivement pour les fans, néophytes s'abstenir !

Notre histoire commence sur les terres de Kalimdor appartenant aux orcs sanguinaires. Un homme est retrouvé à moitié mort sur les rivages et capturé par des esclavagistes. Pire, ce guerrier à moitié brisé ne sait plus qui il est car il a perdu la mémoire dans son terrible accident. 

Avant qu'il ait eut le temps de comprendre ce qu'il arrive, il est emmené dans les arènes pour y combattre à mort : le voyage a en effet révélé que cet inconnu sait se battre, surtout quand il se laisse emporter par son tempérament.

L'homme qui ne tarde pas à se faire appeler Lo'gosh par ses geôliers est contraint de faire équipe avec deux êtres que tout oppose dans la boucherie qui s'annonce. La jeune elfe de sang Valeera et le druide Broll. Ce premier tome est une introduction de ces personnages principaux, entremêlés d'une bonne part de combats. La ténacité de ces survivants va petit-à-petit les pousser à s'unir pour faire face en dépit de leurs nombreux conflits.

Il est difficile de faire un livre ou un BD sur un univers issu du jeu vidéo, même aussi vaste que celui de World of Warcraft. Il y a beaucoup de personnages, de peuples et de conflits d'intérêts. Le résultat, c'est que sans vouloir perdre le lecteur pour autant, cette BD est difficilement accessible au néophyte, et pourtant des efforts sont fait dans ce sens.

L'histoire conté dans cette BD (surtout le premier tome) est épurée et réduite à ce très court résumé. Il ne faut donc pas s'attendre à une révolution dans le genre, un peu comme dans ces populaires manga japonais qui ont tant de fans. Si vous êtes là pour faire la fine bouche, passez votre chemin, cette série n'est pas faite pour vous. Si en revanche vous aimez bien l'univers de base et que vous avez envie d'y retrouver vos personnages préférés et mêlés à beaucoup d'action, au contraire... Pour ma part j'ai un petit faible pour notre héros et tout le drama qui entoure sa geste (mais je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler ceux qui ne savent pas encore à quoi s'attendre).

Concernant le dessin... et bien il s'agit de World of Warcraft. Dans le support de base comme dans la BD, le style, la pose et l'effet produit sont plus importants que les détails. Les combattants ont des épaules de la taille d'une montagne, les méchants ont des visages angulaires de grosses brutes et on note une présence régulière en filigrane de décolletés et de tenues moulantes (jeune public masculin oblige).  C'est un style considéré comme "moderne" et fortement influencé par la culture japonaise, ce qui - pour une fois - ne m'a pas dérangé.

Il est à noter que la traduction française est assez pauvre, surtout sur ce premier tome, ce qui est dommage. Heureusement cela passe relativement inaperçu ici car l'action est le principal défouloir. Les choses s'améliorent par la suite et c'est tant mieux !

C'est difficile de faire une critique plus élaborée d'une telle œuvre tant elle se définie par et pour son support. Malgré la popularité du sujet (qui n'aurait pas fait de mal à mon petit blog), j'ai longtemps hésité à me lancer dans ce petit article. Se faire lyncher par des fans en colère n'était pas dans mes projets, et pourtant j'avais bien aimé cette BD il y a quelques années quand j'ai entamé ma cure de désintoxication aux MMORPG. En bref, si vous êtes fans et que vous avez le sang chaud, cette aventure illustrée est parfaite pour vous !

Publié dans Fantasy, BD

Commenter cet article